Contraception : Le Dispositif Intra Utérin (suite)

Maintenant que vous en avez un peu plus sur le DIU, les questions se bousculent dans votre esprit ; Est-ce que dans mon cas je peux le mettre? Il n’est pas déconseillé pour moi? Pourquoi on me dit qu’il faut l’éviter, il me fera quoi? Pourquoi toutes celles que je connais en portent?  Nous essayerons de vous répondre aujourd’hui

 

Qui peut le mettre?
En sommes toutes les femmes, qui n’ont pas de contre-indications (voir plus bas).
Actuellement il est admis que même les femmes qui n’ont jamais été enceintes peuvent porter un DIU, surtout depuis le dépistage des infections génitales et la commercialisation de DIU de plus petites tailles.

 

Quand est-il déconseillé de le mettre? 
Il n’a réellement que très peu de contre indications :
– Intolérance au cuivre, Maladie de Wilson (pour le DIU au cuivre) ;
– Etats hémorragiques
– Chez les femmes qui ont une contre indication à la pilule microprogestative ou à l‘implant (pour le DIU à la progestérone) ;
– Les malformations utérines ;
– La présence d’un polype ou d’un firbome intra-cavitaire ;

Il n’est toutefois pas très conseillé de poser un DIU au cuivre chez une femme qui a l’habitude d’avoir des règles trop abondantes ou des hémorragies génitales. Chez celles-ci, le DIU à la Progestérone trouve toute sa place, et constitue même un très bon traitement.

On évitera de le poser durant un épisode d’infection génitale, on devra d’abord traiter cet épisode, mais ceci ne nous interdit pas de le poser 03 mois après guérison.

 

 Ses Avantages :
– Son éfficacité! 99,2% pour le cuivre et 99,8% pour celui à la progestérone ;
– Contrairement à la pilule, on ne peut pas l’oublier! Zéro risque de ce côté là pour les grandes oublieuses ;
– La durée d’action ;
– Confort et simplicité d’utilisation ;
– Le coût : pas cher pour le DIU au cuivre et moins cher qu’une pilule pour la même période d’utilisation pour celui à la progestérone ;
– Le DIU à la progestérone est un très bon moyen contraceptif pour les femmes qui se plaignent de règles trop abondantes, qui durent trop longtemps ou trop douloureuses et chez celles qui souffrent d’anémie (effet thérapeutique)
– L’effet contraceptif est immédiatement réversible : On peut tomber enceinte quelques jours après le retrait (surtout pour celui au cuivre) ;
– L’absence d’hormones (Cuivre) lui permet d’être utilisé chez beaucoup de femmes ne pouvant pas prendre la pilule.

 

 

Ses Inconvénients :
Hormis des règles un peu plus abondantes sous DIU au cuivre, et quelques douleurs lors des tous premiers cycles, il n’a pas beaucoup d’inconvénients. Nous pouvons citer toutefois :
– Le partenaire peut « sentir » les fils lors des rapports sexuels mais c’est très rarement gênant et ça ne fait pas mal ;
– Ne protège pas contre les IST (infections sexuellement transmissible) contrairement au préservatif (seul moyen pour se protéger contre ça)
– En cas d’IST avec DIU en place il y a un risque d’avoir une infection pelvienne (IGH : infection génitale haute), il est donc conseillé en cas de rapports à risque de toujours y associer un préservatif.
– Le DIU à la progestérone peut avoir les même effets secondaires que l‘implant ou que la pilule microprogéstative ;
– Il n’existe pas d’effet secondaire pour celui au cuivre.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *