La Contraception : 2 La Pilule!

La pilule! Ces petits comprimés qui font trembler les cerveaux de femmes tant elles soulèvent des questions et nourrissent des mythes. Et pourtant, c’est une véritable révolution qui a libéré les femmes et leur a permis d’avoir des grossesses uniquement lorsque le moment y était propice.
Il en existe deux sortes : Les Combinées (Oestroprogestatives) et Les Progestatifs. Nous commencerons donc par le commencement et ne parlerons aujourd’hui que des premières qui sont aussi les plus largement prescrites et celles qui sont le plus sujettes à la controverse.

Donc, Pilule Combinée, c’est quoi? 
La pilule est un médicament (oui pas un bonbon!) fait à base d’hormones. Les combinées contiennent deux hormones féminines,  un oestrogène (généralement l’Ethinyl Estradiol ou EE, dans différents dosages) et un progestatif (de différentes générations).

Pour pas faire trop lourd, nous parlerons une prochaine fois des différentes générations et des différents dosages (allons y doucement sinon ça devient vite compliqué ou barbant 😉 )

Ok on a compris, c’est la combinaison de deux hormones. Mais du coup, ça marche comment?
Environs une fois par mois (25 jours, 28 jours pour certaines), une petite glande (الغدة) du cerveau, l’Hypophyse envoi un signale aux ovaires pour fabriquer un ovule. S’il n’est pas fécondé, on a ses règles et on reprend tout à zéro le mois d’après (quand elle travaille bien). Si cet ovule est fécondé, la femme se retrouve enceinte. Pendant la grossesse, il n’y a pas d’autre ovulation possible, car elle est bloquée par les hormones de celle ci.
En effet, durant la grossesse, des hormones sont fabriquées par le corps de la femme qui vont donner un signal à l’hypophyse qui va bloquer les ovaires et les empêcher de fabriquer des ovules (ovuler). C’est ce qui explique que les femmes ne peuvent tomber plusieurs fois enceinte en même temps.

La pilule Oestroprogestative agit de la même manière : elle bloque l’ovulation! En prenant cette dose quotidienne d’hormones, elles vont circuler dans le sang et aller donner un signal à l’hypophyse qui va à son tour bloquer les ovaires. Pas d’ovule, par de bébé. C’est simple!
En d’autres termes, la pilule combinée empêche la grossesse en faisant croire au corps de la femme (et à l’hypophyse donc) qu’elle est déjà enceinte! Ingénieux non?  Merci Pincus et Miramontes!

Mais on entend tellement de trucs effrayant là dessus!
Bon, cassons certains préjugés et répondons à beaucoup de questions. D’une pierre deux coups!
– La pilule est une contraception très efficace (à condition de ne pas l’oublier!) ;
– En évitant les contre-indications, en suivant les bonnes indications et en surveillants les effets secondaires, elle est quasiment sans risques (je vous ai dit que c’est un vrai médoc?!) ;
– Elle peut apporter un certains confort de vie ;
– Elle représente un immense progrès pour les femmes.

 Les plus avec la pilule :
– Empêche la survenue d’une grossesse lorsqu’on ne le désire pas ;
– Des cycles réglés comme un coucou suisse, ça permet d’anticiper à l’avance à l’heure près l’arrivée des règles ;
– Permet de saigner moins! (N’étant pas de vraies règles, les règles artificielles qu’on a sous pilule sont moins importantes et durent moins longtemps, 3 à 4 jours max)
– Permet dans certains cas d’avoir moins mal, et ça, ça arrangerai plus d’une!
– Certaines permettent d’avoir moins de boutons. Que de bonnes nouvelles!
– Possibilité de supprimer les règles (saignements dans ce cas) en enchainant les plaquettes ;
– Protège contre certains cancers.

Mais tout n’est pas rose non plus, surtout si l’on ne respecte pas ses contre indications (aïe aïe aïe!) qui sont : 
 – Le tabac (Surtout chez les plus de 35 ans, en surpoids. Chez les grandes fumeuses elle est inenvisageable)
– L’hypertention ;
– Le diabète ;
– Les migraines avec aura ;
– Les maladies circulatoires ;
– Les accidents vasculaires personnels ou dans la familles de : Phlébites (caillot de sang qui bouche une veine, de la jambe par exemple), d’Embolie Pulmonaire (un caillot de sang qui bouche une veine au niveau des poumons… autant vous dire que c’est très grave), d’Infarctus (le caillot va boucher une artère là, et si c’est dans le coeur, bah c’est l’IDM ou crise cardiaque).
Pour toutes ces femmes, nous parlerons plus en détail des contraception qu’il faut.

Les moins avec la pilule :
Ce sont les effets secondaires indésirables :
 – Migraines ;
– Gonflements et prise de poids ;
– Une tension au niveau des seins avec augmentation de leur volume ;
– Spottings (des petits saignements)
– Quelques fois des nausées
– Sautes d’humeurs, agressivité, dépression…

Mais on n’abandonne pas à la première embuche! Pour savoir si on la tolère on se donne 03 mois, histoire de s’adapter à sa pilule 😉
Si toutefois d’autres signes que ceux-là apparaissent, tel que des douleurs au thorax ou à la jambe, une gène respiratoire, des troubles visuels, on arrête immédiatement et on consulte vite vite!

 Ok alors en gros on risque quoi finalement???
 Bah une grossesse si on l’oublie!!!!
Il y a le gros risque vasculaire aussi (comme expliqué plus haut, les caillots qui vont boucher les veines ou les artères… si c’est le cerveau, le coeur ou le poumon c’est pas bon!). Mais ça se dépiste et il est minime si l’on respecte les contre indications et les dosages.

 Et cette histoire de tabac alors?
Il est inutile de prendre le risque de tomber enceinte sous prétexte que l’on fume. On en parle à son gynéco, plusieurs solutions existent aussi.
Mais retenez que si vous avez la vingtaine, que vous êtes minces, fumeuses occasionnelles, le risque n’est pas énorme alors que si vous avez plus de 35 ans, grande fumeuse ou en surpoids le risque devient trop important et là pas de pilule!
Pour celles ci et pour toutes les autres, une petite consultation avec son gygy s’impose! 

Pour tout cela il convient de consulter avant de commencer une pilule! Toujours! Le gynécologue s’attachera à vous poser quelques questions pour rechercher les contre indications, et vois s’il y a nécessité de faire un bilan préalable ou pas (pour celles qui ont des membres de leurs familles qui ont eu des accidents vasculaires comme précisé plus haut, un bilan sera demandé afin de déterminer s’il y a risque pour elle ou si on a le feu vert pour une pilule).
Il vous aidera aussi à trouver celle qui vous convient le mieux et qui aura le moins d’effets secondaires possibles sur vous.

– Ok, ok, j’ai tout capté, c’est dans la boite! A moi les questions!!!!
Je la commence quand? Et je la prends comment? Et si je l’oublies je fais comment? Et si je ne veux plus avoir de règles? Et si je veux enchainer les plaquettes, je risque quoi? Pourquoi j’arrête une semaine? Et je ne risque pas de tomber enceinte durant cette semaine là? Et et et …
–  PATIENCE! C’est déjà bien assez long! Prochain article je réponds à toutes ces questions! En attendant, prenez RDV et retenez bien tout ce dont nous avons parlé aujourd’hui 😉

2 pensées sur “La Contraception : 2 La Pilule!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *