La Contraception 3 : La Pilule (suite)!

Une contraception orale est très efficace à condition d’être prise de manière correcte, de ne pas être oubliée et de respecter ses contre indications!   Aujourd’hui nous répondrons à toutes les questions autour de la prise de cette pilule!

Alors commençons par le commencement, et justement On La Commence Quand La Première Fois? 
Nous commençons la pilule en général le 1er jour du cycle = 1er jour des règles.

Certaines cependant peuvent être commencées dans les 5 premiers jours du cycle (donc 5 premiers jours des règles, vous suivez?)

Le plus important à retenir est qu’il ne sert à rien de la commencer après le 7e jour, car elle ne sera quasiment pas efficace (et vous allez devoir dans ce car prendre des mesures supplémentaires, type préservatifs). On pourra « bloquer » ses règles plus ou moins efficacement selon la personne (car des spotting = petits saignements en dehors des règles, une à quelques gouttes par jour peuvent survenir) mais pas d’efficacité contraceptive = Une grossesse pourra pointer le bout de son nez quand même!

 Et Pour Les Comprimés Sur Les Plaquettes?
C’est assez simple. Il y a soit des Jours (Dim Lun Mar…), soit des flèches, soit des numéros (1, 2, 3, …). On commence par le début (Le 1, ou le premier comprimé qui correspond au même jour de la semaine) puis on suit les flèches 😉 Fastoche!

 Ok, Et Ensuite?
Bah c’est simple, deux situations s’offrent à vous :

  1. Soit la plaquette contient 21 Comprimés
    , on reprend le 8e, et ce que des saignements surviennent ou pas, qu’ils soit en cours ou déjà terminés!
    Perdues? Mais naaaan, c’est simple!Exemple : Si votre premier jour de règle est un Dimanche, vous la commencerez ce Dimanche donc. Vous prendrez ensuite un comprimé par jour pendant 21 jours et le dernier comprimé tombera forcément un Samedi. Vous allez arrêter une semaine, puis la reprendre le Dimanche d’après.En gros :
    Si la première fois vous la commencez un Dimanche (ou un Jeudi ou peu importe), à chaque fois que vous allez l’arrêter vous la reprendrez forcément le même jour de semaine (Dimanche dans notre exemple)1ère fois = 1er jour des règles (un jour de semaine X) puis on débute chaque nouvelle plaquette = le jour X

Soit la plaquette contient 28 Comprimés
Là on la prend en continu (= sans arrêt, on enchaîne les plaquettes), car la plaquette contient 21 (ou 24 selon la marque) comprimés efficaces (=contenant un véritable Oestro-Progestatif) et 04  (ou 7) comprimés à la fin contenant un placebo (rien si vous préférez) qui ne sont là que pour assurer la continuité de la prise et éviter l’oubli pendant la semaine d’arrêt.
Donc ici, on n’arrête pas 7 jours! En fait on n’arrête pas du tout! Mais vous l’auriez compris, des « règles » surviendront pendant la prise des comprimés placebo, de la même manière que ces saignements surviennent lors de l’arrêt dans les plaquettes à 21cp 😉

Compris? Maintenant parlons de l’heure de la prise!
Pour l’oestro-progestative vous pouvez la prendre à l’heure où vous êtes le plus sûres de ne pas l’oublier.
Pas forcément à heure fixe, mais à plus ou moins 2h de décalage.
Nous conseillons généralement de mettre un rappel sur votre téléphone 😉

Maintenant la question qui vous brûle les lèvres : Et Si Je Veux Bloquer Mes Règles? 
En fait on peut tout à fait enchaîner les plaquettes (de 21 jours) sans arrêt!
On arrête pendant une semaine pour une raison simple en fait ; a plupart des femmes sont rassurées de voir arriver leur règles chaque mois. D’une part ça leur donne l’impression d’être réglées (21 jours de comprimées + 7 jours d’arrêt = Cycle de 28 jours), et de l’autre l’assurance de ne pas être enceintes sous pilule.

On peut prendre sa pilule de manière « saisonnière« , c’est à dire enchaîner 03plaquettes et arrêter une semaine, puis reprendre encore 3 et ainsi de suite, de façon à avoir ses règles une fois par saison 🙂
On peut tout à fait enchaîner plus de plaquettes mais il est préférable si l’arrivée des règles n’est pas gênante d’arrêter tous les 3 mois en moyenne.

La prise en continue de cette manière permet un certain confort :
– Eloigner les règles et les avoir moins souvent (surtout si l’on projette d’aller en vacances, de faire son Ramadan en intégralité, si on a une compétition sportive importante, ou tout simplement si on ne veut plus les avoir chaque mois) ;
– Diminuer les pertes sanguines en cas d’anémie ;
– Espacer les épisodes de migraines qui accompagnent les règles chez certaines femmes ;
– Diminuer les douleurs en cas d’endomètriose.

Un petit mot sur les « Règles » sous pilule :
Sous pilule, comme expliqué précédemment, le cerveau reçoit un signale lui expliquant que la femme est  comme enceinte, il bloque donc l’ovulation. Les saignements qui surviennent sous pilule ne sont donc pas des règles mais juste des « hémorragies de privation« , donc des saignements dûs à l’arrêt des comprimés et qui n’ont pas lieu lorsqu’on enchaîne les plaquettes sans arrêter les comprimés 😉 C’est pourquoi sous pilule on est réglées comme une horloge Suisse, 04 jours après arrêt, hop, du sang! C’est magique 😉 (plutôt scientifique, mais ça en jette moins) .

On va s’arrêter là pour le moment, vous avez compris quand et comment la prendre, et ça vous règle vos petits problèmes pour l’été et le ramadan qui arrivent 😉
Je vous laisse méditer là dessus, et la prochaine fois nous parlerons de l’oubli et nous ferons une petite foire aux questions, donc n’hésitez pas à en poser 😉

2 pensées sur “La Contraception 3 : La Pilule (suite)!

  • mai 13, 2018 à 9:07
    Permalink

    Super bien expliqué!! Merci pour ces précieux conseils! Par contre n’y a t il pas de risque à long terme si on s’amuse à bloquer ses réglés à tout va??

    Répondre
  • mai 14, 2018 à 12:04
    Permalink

    Bonjour, cela fait 3mois que je prend la pillule meliane et ça me rend extrêmement nerveuse , y a t’il un remède? Ou faut il que je change de pillule?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *